Alix Parodi


Biographie

Alix Parodi un mélange européen couronné par deux nationalités, la suisse et la grecque, voyageuse depuis le berceau, polyglotte, formation éclatée à travers le monde (Berne, Rome, Bucarest, Bogotá, Dijon, Barcelone, Prague, Genève, Bruxelles).

Divers diplômes (bac scientifique, propédeutique Lettres modernes philo/anglais/russe, Licence de 3e cycle en Philologie romane, demi-licence en grec moderne, diplôme de traduction littéraire au CETL français-espagnol, espagnol-français).

Divers emplois (assistante, chargée d’enseignement à la faculté des Lettres de Genève, bibliothécaire-documentaliste à la BCU à Lausanne, documentaliste à la galerie Krugier, professeur de français et d’espagnol au Collège de Genève, administratrice du théâtre Am Stram Gram, de l’Alhambra, de la SGE, de divers spectacles off).

Divers hobbies ( photographe, éditrice, archéologue sous-marine à ses heures), et maintenant retraitée engagée dans l’aide à l’éducation dans le monde (membre du GREF), et professeur de traduction littéraire au CETL via internet .

Peu de travaux publiés mais en attente d’un éventuel éditeur !

Fondatrice des éditions « Xila » (anciennement « Analix »): éditions artisanales de poésie uniquement; le livre est entièrement fait à la main de l’impression à la reliure sur du papier recyclé d’art, (tirages limités).

  • « Octobre » d’Ana Simon (1992),
  • « Matières » d’Ana Simon (1992),
  • « Poèmes » d’Ana Simon (1993),
  • « Boa » d’Alexis Zottos (1993),
  • « Pedraza », photos de Xila, choix de poèmes espagnols (en cours de préparation).


Publications

Traduction espagnole de « Le Goût du voyage » de Jean-Paul Caracalla, Compagnie des Wagons-Lits/Flammarion, 2001

Traduction française de « Fabiola, Reina desde siempre », Fermin J.Urbiola, Desclée de Brouwer-Editions Mols, 2012

Monographie sur Jean-Luc Outers, L’Âge d’Homme, 2013,

Publications en attente

Traduction française de « Fluyen permanentes », de Julia Escobar, en quête d’éditeur
Traduction française de « Nadie dijo que fuera fácil », de Julia Escobar


Extrait de texte de l’auteure


  • Julia Escobar, Fluyen permanentes, ed.
    Pre-textos/poesía, 1984

  • Jean-Luc Outers, Ciudades imaginarias

  • Jean-Luc Outers,
    La Ofincina de la hora

  • Le langage voyageur