Nos Lauréats


Stéphanie de Roguin
Pas le temps de courir, récompensé par le Prix des Ecrivains genevois 2016, est son premier recueil publié.

Elle a auparavant contribué à un recueil de nouvelles – Webstory, livre II – avec «Je t’aime, moi non plus», 2e prix du concours Webstory 2014-2015.


Mathilde Weibel
Mathilde Weibel est née en 1991 à Genève. Après avoir obtenu sa maturité au Collège de Candolle, elle a vécu à Sofia et Valencia (Espagne) avant de s’installer à Paris où elle a obtenu un master de littérature française à l’université Paris IV-Sorbonne, sous la direction de Jean-Christophe Abramovici. Elle a notamment travaillé sur la condition féminine et la question du regard dans la littérature française du XVIIIe siècle. Elle a reçu le prix de la société genevoise des écrivains pour son essai « Des êtres placés dans l’univers pour l’amusement de leurs yeux ». Contribution à l’étude de la condition féminine chez Choderlos de Laclos et Madame Riccoboni

Guillaume Rihs © Pascale Lourmand

Guillaume Rihs
Le Prix littéraire de la Société Genevoise des Ecrivains a été décerné, pour l’année 2014, à M. Guillaume Rihs pour son roman Aujourd’hui dans le désordre.

Manon Pulver © Hélène Tobler

Daniel Vouillamoz

Dominique Ziegler

Le Prix littéraire de la Société Genevoise des Ecrivains a été décerné, pour l’année 2013, aux auteurs de théâtre : Mme Manon Pulver et M. Daniel Vouillamoz.

Le soutien de l’entreprise genevoise Caran D’Ache, nous a également permis de remettre une plume d’or à l’auteur et metteur en scène M. Dominique Ziegler en hommage à son oeuvre.

Silvia Härri, Genève, 4 mars 2013 © Philippe Pache . www.philippepache.com

Le Prix littéraire de la Société Genevoise des Ecrivains a été décerné, pour l’année, 2012 à Mme Sylvia Härri pour son recueil de poésie Mention fragile.
Parmi 21 manuscrits rendus anonymes, le jury a choisi ce recueil à la fois « intime et ouvert sur le quotidien » . Cet ouvrage a été publié par les Editions Samizdat.

Le jury a également distingué Les sanglots du sanglier de M. Sylvain Thévoz et lui a décerné sa Plume d’Or, généreusement offerte par l’entreprise genevoise Caran D’Ache.