Prix SGE 2020


PRIX LITTERAIRE DE LA SOCIETE GENEVOISE DES ECRIVAINS

OFFERT PAR LA REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE ET PAR LA VILLE DE GENEVE

REGLEMENT 2020

1. La Société Genevoise des Ecrivains (SGE) organise en l’an 2020 un concours littéraire doté d’un prix d’une valeur de Frs. 10’000. Offerte conjointement par la République et canton de Genève et par la Ville de Genève, la récompense ira cette année à un recueil de poésie.
2. Ce concours est ouvert à tout auteur genevois ou habitant le canton de Genève.
3. Les personnes ayant déjà obtenu le prix de la SGE dans la catégorie poésie ne peuvent pas participer au concours.
4. L’œuvre présentée, écrite en français, doit être inédite et d’une longueur minimale de 40 pages. La police utilisée doit être au moins d’un corps 11.
5. Les manuscrits, en 5 exemplaires, doivent être adressés par envoi postal à :

Société Genevoise des Ecrivains
c/o Mme Suzanne Hurter
route de Florissant 54
1206 Genève

Les manuscrits, signés d’un pseudonyme, seront accompagnés d’une enveloppe fermée. Celle-ci contiendra le nom et le prénom, l’adresse et le numéro de téléphone de l’auteur, tout répétant son pseudonyme. Le délai d’envoi est fixé au

Lundi 5 octobre 2020

pour la Suisse et pour l’étranger, le cachet de la poste faisant foi. Tout envoi ne respectant pas ces conditions ne sera pas pris en considération.
6. Le jury est formé de cinq membres, dont deux membres au moins du comité de la SGE. Il délibère à huis clos. Ses décisions sont sans appel.
7. En acceptant le prix, le lauréat s’engage à ce que son ouvrage soit édité.
Ce dernier devra porter sur la page de garde et la bande-couverture la mention « Prix littéraire 2020 des écrivains genevois offert par la République et canton de Genève et de la Ville de Genève ».
8. Dix exemplaires publiés seront ensuite envoyés à la SGE qui en remettra cinq à la Ville de Genève pour ses bibliothèques.
9. Les manuscrits ne seront pas retournés à l’issue du concours.
10. Le prix sera remis publiquement le 8 décembre 2020.
11. Avant et après la proclamation du Prix, aucune correspondance ne sera échangée.

Télécharger le règlement


Prix SGE 2019 consacré à l’essai



Soirée de remise du Prix de l’essai à Madame Annick Ettlin

10 décembre 2019

Dans Peut-on vouloir croire ?, Annick Ettlin s’attaque non seulement à trois poètes penseurs de l’absolu : Rimbaud, Mallarmé et Valéry. Mais elle s’attaque aussi à une lecture herméneutique, encore traditionnelle, qui veut chercher un sens peut-être unique, absolu, dans le texte lui-même, lecture dont Annick Ettlin montre les limites précisément dans les textes poétiques de ces trois auteurs, pour privilégier une lecture « pragmatiste », qui propose au lecteur une expérience, voire une performance, fondée sur un crédit, une croyance et même de l’enchantement.

En langage moderne et jeune, on pourrait dire qu’Annick Ettlin s’attaque « à du lourd ». C’est que le parcours d’Annick Ettlin le permet. Elle est en effet maître-assistante en littérature française moderne à l’Université de Genève. Elle y a fait ses études et soutenu sa thèse de doctorat sur Mallarmé, publiée sous le titre Le double discours de Mallarmé. Une initiation à la fiction. Cette thèse a été récompensée par le prix Barbour de critique littéraire. Elle a également effectué des séjours de recherche à Paris-Sorbonne et, plus récemment, à l’Université d’Edinbourg. Elle a également publié de nombreux articles sur la poésie moderne, où elle observe notamment le rôle social de la poésie….

Lire la suite >>