Marianne Charlotte Mylonas-Svikovsky


Biographie

Je suis née en 1941 de père viennois et de mère de souche suisse mais j’ai aussi des origines polonaises, estoniennes, russes, allemandes et françaises. Mon enfance, adolescence furent une suite de déplacements, trois ans par-ci, quatre ans par-là à travers l’Europe, l’Amérique du Nord et la Tunisie ce qui signifie manque d’appartenance et de patrie, de se sentir étrangère partout et polyglotte par la force des choses.

Ayant décidé de planter des racines à Genève, le Français s’est imposé tout naturellement comme ma langue d’écriture même si j’utilise parfois l’Anglais et l’Allemand plus rarement. Pourtant je reste une européenne, influencée par mes séjours aux USA. J’ai toujours travaillé dans divers domaines mais depuis longtemps j’enseigne les langues (Fr.Angl.All), d’ailleurs encore à ce jour. Ce qui veut dire que je travaille la langue, sa structure spécifique, les mots, leur musicalité et rythme, partie intégrante de ma poésie. Ceci se reporte aussi sur ma façon très vivante de l’interpréter, héritage d’une grande tante cantatrice. L’écriture étant dans l’air en famille du fait que mon grand-père paternel avait été un grand journaliste décoré des Palmes académique de France et, en raison des voyages, j’ai toujours aimé écrire de longues lettres, une forme de conversation avec le destinataire.

Quant à la peinture, expression artistique si complémentaire, je peignais déjà à douze ans et choisis, plus tard, de faire des études d’art à L’Université de Californie à Los Angeles où, déjà à l’époque, l’étudiant était libre d’emprunter sa propre voie, ce que je fais depuis. Pour un temps, elle fut reléguée à l’arrière-plan mais je trouvai un exutoire que je pouvais exercer à la maison satisfaisant mon besoin de créer et de laisser vagabonder mon imagination en une autre activité artistique impliquant l’acte de peindre – des masques muraux très originaux.

Ä la suite des grandes tragédies survenues à mes enfants, trente ans de vie de famille classique s’effondrèrent, mon ex-mari grec ayant décidé à ce moment-là de poursuivre sa route seul. S’ensuivit une longue période de solitude et lutte pour la survie morale et psychique durant laquelle j’ai trouvé secours dans la poésie et la peinture qui me permirent d’exprimer l’indicible et le trop plein d’émotions.

Ce fut aussi un chemin de résilience auquel je me suis astreinte durant un temps. Depuis douze ans maintenant, elle sont mes fidèles amies et ont donné un nouveau sens à ma vie. Une voix et le don de l’organisation comme aussi cette interprétation très originale allant à l’essence du texte me furent découverts très tôt. Ainsi, tout naturellement, je commençai à donner des récitals personnels de poésie en musique adaptée aux ambiances des poèmes, faisant l’objet de mes recueils, et fus demandée à organiser des fêtes de poésie pour des sociétés de poètes.

Dès lors, ces dons dormant purent fleurir depuis 2001 et enrichir ma vie actuelle en lui conférant un nouveau contenu, du plaisir et des activités variées.

Coordonnées de l’auteure :
www.reves-realites.com
milo94@bluewin.ch


Publications et activités

1er Prix Humour, section poésie libre, pour le poème « Petit ruban bleu »
1er Prix de Texte illustré, section poésie libre, pour le poème et la peinture du même nom: « Soirée de pluie », décernés par le Centre Européen pour la Promotion des Arts et des Lettres CEPAL lors du 14e Concours littéraire international de 2013.

Lecture de poésie : Promenades amoureuses à travers les saisons, Maison de Quartier de Champel, septembre 2013

Poème sur le thème du deuil inscrit sur une carte pour les malades concernés de l’Hôpital du Valais, 2013

11 Prix de poésie de Arts et Lettres de France, de la SPAF (Société des Poètes et Artistes de France), du CEPAL (Centre Européen pour la Promotion des Arts et des Lettres) dont le Prix Boris Vian, la Médaille de bronze du Mérite Culturel et le Prix internationale du CEPAL.

Sept Recueils de poésie avec reproductions de mes peintures. 2 CD, 1 vidéo d’un de mes récitals
Anthologie : Florilège 2 des Poètes de la Cité, Éditions Slatkine, 2009, Parutions dans des Revues littéraires de FR, CH.

Salon du livre de Genève 2006, 07, 08, 10, 11, 12, dédicaces au stand de la Société Genevoise des Écrivains et Exposé au Salon 2012 sur l’art de la poésie, la naissance d’un poème, la musique des mots de l’émotion. Divers Salons littéraires en Suisse et en France voisine.

RSR La première,« Drôles d’histoires » , poèmes retransmis par Lolita 2002, 04, 07, 10
Invitée au P8. 09, 10, et en 2011 à la soirée poétique au Château du Châtelard, Montreux.

Participation à la Quinzaine Culturelle de France, Grenade, Espagne 2011
Festival d’automne des Poètes de la Cité, 2008, 09, 10 Mise en scène, interprétation, programmation
Présidente du Comité d’organisation de la Fête de la Poésie de la Société Genevoise des Écrivains, (SGE)2012, mise en programme, coordination musicale, interprétation.

Lectrice à la soirée commémorative 2011 donnée par la SGE en l’honneur des écrivains Gaspard Vallette et Philippe Monnier.

Quatre grands récitals personnels de poésie en musique lors de mes expositions de peintures 2007,09,11.

Plusieurs expositions personnelles de peintures à Genève dont à la Galerie Tox «n»Co, à « La Primaire »,Conches, et à Champéry, VS , Château de Dardagny, GE ainsi que des participations à des expositions collectives.

Marianne Charlotte est membre du : comité de la SGE, des Poètes de la Cité, du Art Club-Genève, de SSAProLitteris.

Extrait de textes de l’auteure

PETIT RUBAN BLEU

Lentement il tire sur le petit ruban bleu
nouant ce petit noeud bleu
au creux du corsage heureux
dénudant les petits seins dorés
aux boutons de roses bleutés.


Lentement il écarte et s’aventure,
entoure le contour juste sur mesure…
Sa main glisse sur la peau lisse,
…. et il boit une coupe d’ambroisie
contemplant la petite merveille se présentant à ses yeux.
Petits boutons de roses bleutés
fièrement se dressent pour accueillir les caresses
et petits seins dorés se complaisent tandis qu’il les soupèsent.
Ses yeux se taisent sur petite bouche cerise,
et petit ruban et petit noeud bleu se retrouvent à terre …
un éclair et grand tonnerre résonnent dans leurs artères.
le silence s’apaise
Il l’enserre ….

SOIREE DE PLUIE

Vague, vague à l’âme,
Je regarde les gouttes glisser le long du carreau,
La lumière du réverbère éclaire le chemin du présent,
La vie s’écoule telle la pluie, en un éternel mouvement.
retenant cet instant entre avenir et d’antan… .
Les gouttes s’égouttent lentement, finement;
La lumière se perd dans le mystère de l’avenir sous la pluie.
grise douceur diffuse, langueur …
j’écoute la pluie ruisseler d’en haut.
luit entre le ruissellement.
Je me souviens, je m’immobilise
Vague nostalgie, vague anxiété …
dans le présent.
Le gris se noie dans une vague nostalgie.
C’est une soirée de fine pluie …,
s’écoulant dans mon présent.

Lire plus

4 exemples de thèmes principaux : diverses facettes de l’amour, la séduction, le deuil, des ambiances et des poèmes coquins, légers, mignons. De l’émotion et toujours de l’émotion.
Télécharger