Véronique Henninger


Biographie

Véronique Henninger est née en 1962 à Genève. Après avoir obtenu une maturité au Collège de Genève, elle entreprend des études de lettres. Son mémoire de licence est consacré à la cruauté dans l’œuvre de Villiers de l’Isle-Adam. En 1988, elle obtient une licence de lettres (mention français) à l’Université de Genève.

Après avoir enseigné quelques années le français au niveau secondaire, elle est engagée, en 1994, à la Ville de Genève, à la direction du Département des sports et de la sécurité. Dans le cadre de cette fonction, elle est notamment amenée à collaborer à diverses publications de l’administration municipale. Véronique Henninger est actuellement chargée de coordonner la communication par internet au Département municipal de la cohésion sociale et de la solidarité.

Parallèlement à une carrière dans le secteur public, qui lui a permis d’acquérir une expérience de la communication institutionnelle et des nouvelles technologies, elle poursuit une activité de critique littéraire et de chercheuse. La littérature française du XIXè et du XXè siècles constitue son principal domaine de recherche.

Son approche éclectique l’a conduite à aborder des genres littéraires variés et à interroger les rapports du texte littéraire avec la linguistique et les arts visuels. Elle a publié diverses études dans des revues spécialisées en littérature et en linguistique et est intervenue dans des colloques nationaux et internationaux.


Domaines de recherches

  • Littérature française du XIXè et du XXè siècles
  • Poésie; discours poétique : Baudelaire, Lautréamont, du Bouchet
  • Théâtre du XXè siècle : Jarry, Beckett
  • Rhétorique et stylistique
  • Littérature et linguistique : connotation ; imaginaire linguistique
  • Le texte illustré

Publications

Etudes publiées en revue

  1. « Enonciation poétique de la contradiction: d’André du Bouchet », 21, 1992, pp. 49-67 Dans la chaleur vacante Versants
  2. « Jarry et le grotesque », Cahiers d’Histoire des Littératures Romanes, Heft 1/2, 1993, pp. 115-124
  3. « Entre illusion et satire: la cruauté chez Villiers de l’Isle-Adam », Lendemains 75/76, 1994, pp. 103-115
  4. « L’œil baudelairien », , Vol. 50, 1995, pp. 81-102 Orbis litterarum
  5. « Versification française », , nos 3-4, t. 49, 1995, pp. 363-64Les Lettres Romanes
  6. « Repères temporels et événements terminaux dans le théâtre beckettien », Lendemains 95/96, 1999, pp. 80-97
  7. « Style, connotation et poésie », La linguistique, vol. 37, fasc. 2/2001, pp. 113-33 (Version électronique: http://www.cairn.info/revue-la-linguistique-2001-2-page-113.htm)
  8. « Style et poétique selon André Martinet », La linguistique fonctionnelle au tournant du siècle, Toronto, éd. du Gref, 2002, pp. 275-79
  9. « La communication poétique selon Georges Mounin », Langue, communauté, signification, Frankfurt am Main, Peter Lang, 2002, pp. 288-91
  10. « Représentations du langage dans L’innommable de Beckett », L’imaginaire linguistique, Paris, L’Harmattan, 2002, pp. 129-34
  11. « Le texte en exposition: les éditions illustrées des Chants de Maldoror », Textes en performance/Actes du colloque CeRNET, 27-29 novembre 2003, Genève, éd. MetisPresses, 2006, pp. 199-210.
  12. « Illisibilité et subversion rhétorique dans Les Chants de Maldoror »: Lendemains 138-139, 2010, pp. 141-154

Communications lors de colloques

  1. « Style et poétique selon André Martinet », , Université York, Toronto, juin 200024è Colloque international de linguistique fonctionnelle
  2. « Lautréamont lecteur de Baudelaire: intertextualité et rythmes du mal », Groupe de travail interuniversitaire de l’Association suisse de littérature générale et comparée, Université de Berne, janvier 2001
  3. « La communication poétique selon Georges Mounin », 25è Colloque international de linguistique fonctionnelle, Europa Universität Viadrina, Francfort sur l’Oder, avril 2001
  4. « Représentations du langage dans L’innommable de Beckett », Colloque international Imaginaire linguistique, Paris, Sorbonne, 30 novembre-1er décembre 2001
  5. « Fonctionnement de l’œuvre: les éditions illustrées des Chants de Maldoror, Colloque international Textes en performance, Université de Genève, novembre 2003.

Extraits de texte de l’auteur

La communication poétique selon Georges Mounin

Télécharger

Illisibilité et subversion rhétorique dans Les Chants de Maldoror

Télécharger